GERMAIN PHION AVOCAT
Défense des salariés - Grenoble

Fixation de la partie variable de la rémunération ne doit pas résulter de la seule volonté de l’employeur

Publiée le 23/05/2019 dans Actualités

Dans cette affaire, un salarié demandait notamment à voir juger illicites les modalités de fixation de sa rémunération variable, puisqu’il estimait qu’elles ne résultaient que de la volonté de son employeur, et non d’éléments objectifs. Le salarié soutenait essentiellement que l’employeur fixait lui-même le montant des contrats de prestation commerciale servant de base au calcul de la rémunération.

Rappel :

une clause de rémunération variable n’est valable que si les 3 conditions suivantes sont réunies :

-elle doit être fondée sur des éléments objectifs indépendants de la volonté de l’employeur ;

-elle ne doit pas faire porter le risque d’entreprise sur le salarié ;

-elle ne doit pas avoir pour effet de réduire la rémunération en dessous des minima légaux et conventionnels.

Pour toute demande d'information
[ Contactez-nous ]

Rendez-vous de conseil par téléphone
[ Réservez un créneau ]